Accueil > Publications > Ouvrages > Manger en ville

 

Manger en ville

Ce livre expose les changements des habitudes alimentaires dans des villes d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie. À travers l’analyse des pratiques et des représentations alimentaires de citadins, il montre l’insuffisance d’une lecture de ces changements en termes d’occidentalisation, d’uniformisation, de « transition » ou de convergence vers un modèle qui se généraliserait.

Menées dans les villes des Suds, les enquêtes révèlent que les citadins inventent de nouvelles formes d’alimentation à partir d’une multiplicité de références locales et/ou exogènes. Le garba abidjanais ou le bâbenda ouagalais sont autant d’exemples de l’invention de cuisines urbaines.

Les auteurs des chapitres sont chercheurs en sciences humaines et sociales, originaires d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie où ils travaillent. Ils invitent le lecteur à porter un regard sur l’alimentation citadine au Sud, loin des idées reçues sur la pauvreté, la santé ou encore la responsabilité individuelle des mangeurs.

Ce livre intéressera un public scientifique d’enseignants et de professionnels des systèmes alimentaires, et un lectorat s’intéressant aux dynamiques sociales et culturelles urbaines et à l’élaboration de théories sociologiques et anthropologiques venant des Suds.

Référence :
Soula A., Yount-André C., Lepiller O. et Bricas N. (Dir.), 2020. Manger en ville. Regards socio-anthropologiques d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie. Quae, 172 p.

Se procurer l’ouvrage