Une valorisation culturelle : la patrimonialisation de produits du terroir

Le local a une valeur historique, culturelle et sociale. Il s’agit, au-delà du développement du territoire, de protéger et de valoriser un patrimoine alimentaire" class=" par la consommation de produits enracinés dans un terroir" class=", comme c’est le cas de certains fromages traditionnels en Savoie, en Franche-Comté ou en Auvergne. Les pratiques agronomiques, sociales et culinaires sont mobilisées : origine locale des ingrédients, histoire ancestrale des savoir-faire culinaires, systèmes traditionnels de transmission, symbolisme qui entoure les modes de préparation des aliments, etc. La notion de terroir a donné naissance aux appellations d’origine contrôlée (AOC), un signe de qualité qui repose à la fois sur les caractéristiques d’un terroir" class=" et sur la transmission d’un savoir-faire spécifique. Si l’on s’inscrit dans une proximité spatiale, elle s’entend bien plus en termes culturels que d’un point de vue purement géographique. Le terroir, à la différence du territoire, est le point de rencontre entre le naturel et le culturel, puisque les savoir-faire mis en avant révèlent une originalité, confèrent une typicité, et permettent une reconnaissance. Le terroir est une construction intellectuelle chargée d’une connotation affective particulière qui dépasse l’ancrage dans un lieu et une culture commune. D’ailleurs, ces produits du terroir sont souvent destinés à l’export et visent à se positionner sur un marché international concurrentiel à travers la mise en valeur d’un héritage en constante évolution qui attire de plus en plus de clients étrangers et de touristes amateurs de spécialités régionales.


4e colloque international Que mangeait-on hier ? Que mangera-t-on demain ?, 2015. Session 2 - Que mangera-t-on demain ?, discussion entre Michel Bras et Raul Matta (à regarder entre 31:25 et 35:51 puis 42:15 et 44:46).
4e colloque international Que mangeait-on hier ? Que mangera-t-on demain ?, 2015. Florent Quellier, « Histoire d’un péché capital : la gourmandise » (à regarder entre 40:03 et 43:00)
7e colloque international Les aliments voyageurs, 2018. Conférence inaugurale - Kamal Mouzawak, « La cuisine en partage et en héritage » (à regarder entre 6:27 et 12:36).
 
fr