Produits locaux et circuits courts : se reconnecter au territoire

Nos étals regorgent de fruits et légumes « voyageurs » dont l’acheminement génère l’émission de dizaines de millions de tonnes de CO2 par an. Il apparaît légitime de s’interroger sur la cohérence d’un tel système et de promouvoir l’ancrage territorial de notre alimentation pour en diminuer l’empreinte carbone. Ce choix permet au mangeur de contribuer à l’agriculture régionale et au développement rural et de se reconnecter au contenu de son assiette en recréant du lien avec ceux qui la remplissent. Pourtant, une alimentation plus locale ne permet pas toujours de réduire les coûts économiques et environnementaux. Car le kilométrage alimentaire, soit la distance que parcourt un aliment entre lieux de production et de consommation, n’est pas le seul élément à prendre en considération.

S’il est vrai que le transport (notamment aérien) des denrées alimentaires à travers le monde a un effet considérable sur le climat, l’impact d’un produit qui a parcouru une faible distance n’est pas toujours moindre, car d’autres critères entrent en jeu, comme son mode de culture. Il arrive donc qu’un aliment voyageur, produit de manière plus écologique, ait une empreinte écologique moindre qu’un aliment produit localement. Selon le cabinet de conseil Carbone 4, une fraise produite en France sous serre chauffée en hiver a sept fois plus d’impact sur le climat qu’une fraise produite sous abri non chauffé en Andalousie en été… Une consommation plus locale n’a alors de sens que si elle prend en compte la saisonnalité des produits.


Conférence Nourrir les villes et développer les campagnes, 2012. Deuxième table ronde - Vers de nouvelles formes d’intermédiation entre producteurs et consommateurs ?, Yuna Chiffoleau, « Distribution : les circuits courts, vecteurs de proximité » (à regarder entre 01:17 et 16:22).
4e colloque international Que mangeait-on hier ? Que mangera-t-on demain ?, 2015. Session 2 - Que mangera-t-on demain ?, discussion entre Michel Bras et Raul Matta (à regarder entre 3:15 et 14:11).
7e colloque international Les aliments voyageurs, 2018. Conférence inaugurale - Kamal Mouzawak, « La cuisine en partage et en héritage » (à regarder entre 3:32 et 6:27).
 
fr