Séminaire 2020


Dans le cadre du Mastère spécialisé® « Innovations et politiques pour une alimentation durable » de Montpellier SupAgro et du Cirad, la Chaire organise chaque mois d’octobre depuis 2012 un séminaire de formation ouvert à tous sur les enjeux contemporains de l’alimentation.

Les séances, diffusées en streaming, peuvent être suivies sans se déplacer à Montpellier.

Découvrez le pré-programme (titres non définitifs) et réservez vos matinées d’octobre (9h30-12h30)

  • Mercredi 7 octobre
    Nicolas Bricas (Cirad, Chaire Unesco Alimentations du monde) : « Alimentation durable : enjeux et initiatives »
    Lieu : information à venir
  • Jeudi 8 octobre
    Marielle Montginoul (Inrae) : « Les enjeux de durabilité autour des ressources en eau »
    Lieu : Institut des Régions Chaudes, amphi René Dumont
  • Jeudi 15 octobre
    Stéphane Guilbert (Montpellier SupAgro) : « Quelles transitions vers une industrie agroalimentaire plus durable ? »
    Lieu : Institut des Régions Chaudes, amphi René Dumont
  • Vendredi 16 octobre
    Yuna Chiffoleau (Inrae) : « Les enjeux de durabilité autour de la distribution et des circuits courts »
    Lieu : Cirad, amphi Jacques Alliot
  • Jeudi 22 octobre
    Bruno Tisseyre (Montpellier SupAgro) : « L’agriculture à l’heure du numérique : y a-t-il encore un agriculteur ? »
    Lieu : Cirad, amphi Jacques Alliot
  • Vendredi 23 octobre
    Pauline Scherer (Leris) : « L’enjeu de la place des personnes en situation de précarité dans les dispositifs de solidarité »
    et Céline Lemma (DGCS) : « Réformer la lutte contre les précarités alimentaires »
    Lieu : Cirad, amphi Jacques Alliot
  • Avec une soirée spéciale le mardi 20 octobre
    Benoît Daviron (Cirad) : « Du solaire au minier, une histoire de la place de l’agriculture dans le développement »
    Lieu : information à venir

À lire aussi

2020/ Alimentations et biodiversité : se relier dans la nature

La biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture désigne la diversité du vivant (des gènes aux écosystèmes), ainsi que la diversité des connaissances associées (...)